JOURNAL DIAMM SEPT 2023

05 septembre, 2023

LES OUTILS DE FUSION DE DOSSIERS

Contexte

Les identités des patients sont généralement créées dans la GAM et envoyées à DIAMM via les interchanges. De ce fait,
il n’est souvent pas nécessaire de créer le patient depuis DIAMM.
Cependant, il arrive qu’un dossier patient soit créé localement auparavant. Dans ce cas, la fusion des dossiers est nécessaire.

Nous verrons dans ce journal les outils qui permettent de gérer cette fusion.

Les mécanismes

Lorsque deux dossiers concernant la même personne existent dans DIAMM,
il est nécessaire de les fusionner. Ce cas de figure arrive fréquemment
lorsque le patient est créé localement dans DIAMM, avant sa création dans la gestion administrative, lors de son admission, par exemple lorsque le module Agenda est utilisé.
Lors de cette fusion :

  • les informations de la fiche Identifiant sont surchargées pour ne garder que celles d’un des identifiants
  • les identités qui sont fusionnées sont supprimées
  • les fiches présentes dans les dossiers fusionnés sont toutes rattachées à l’unique dossier qui subsiste après la fusion

Des critères de préférence pour décider comment garder les informations de l’identité sont réglables par le menu “Outils.Configuration filière administrative”.

Il est possible de déterminer les critères qui autoriseront une fusion automatique entre un dossier local et une identité provenant de la GAM (avec un IPP). Vous réglerez ces critères par le menu “Outils.Préférences”

Différents cas de figure pour réaliser la fusion des dossiers

Différents cas de figure peuvent nécessiter une fusion des dossiers.

  • Un dossier local existe et DIAMM reçoit des messages identité pour le même patient en provenance de la GAM. Si les critères définis dans les préférences sont respectés, alors le moteur réalisera automatiquement la fusion en gardant l’identité de la GAM, qui possède l’IPP.
  • Présence d’au moins deux dossiers locaux concernant le même patient. Ces dossiers locaux, sans lien avec la GAM, nécessite de réaliser une fusion manuelle. Nous la décrivons dans le paragraphe suivant.

La fusion de deux dossiers patients liés à la GAM, chacun possédant un IPP, ne peut se régler que par une fusion dans la GAM qui sera alors répercutée à DIAMM. En effet, DIAMM n’autorise pas la fusion manuelle de deux identités avec IPP, puisqu’il est esclave de la GAM.

Les outils à votre disposition

Différents outils sont à votre disposition pour réaliser ces fusions selon les cas.

a) Au niveau de la recherche des patients

Lors d’une recherche patient, la première colonne indique les couples de doublons potentiels

Avec le bouton “Fusion” au bas de l’écran de recherche vous pointez les différents dossiers à fusionner et l’écran de rapprochement/fusion apparait :

Il vous permet de voir les différences, indiquées en rouge, de désigner l’identité à conserver, en la modifiant éventuellement avant, ou encore de considérer ces 2 dossiers comme des homonymes vrais. Ils ne seront plus proposés ensuite comme possible doublon.

L’onglet “Gestion des n° de contextes” vous permet d’organiser la structure du dossier avant la fusion.

b) Traitement par lot

Le menu “Outils. Fusion de dossiers” vous donne accès à un outil qui permet de gérer globalement les fusions, sur l’ensemble de la base.

Différents types de recherches vont permettre d’établir la liste des doublons potentiels :

  • Recherche rapide : elle présente les identités marqués “=A VERIFIER” (état patient). Cela est donc très rapide car le marquage a été fait en amont, afin de retrouver les dossiers ici pour les comparer.
  • Recherche complète : cette recherche est potentiellement longue car elle va comparer toutes les identités de la base selon les critères définis dans le menu popup.
  • Recherche des locaux : même type de recherche que la recherche rapide, mais à l’aide du marqueur “=DOUBLON”
  • Recherche homonymes : récupère la liste des identités déclarés homonymes, marquées par “=HOMONYME”.

Remarque : les identités déclarées homonymes sont exclues des 3 premiers types de recherche.

À partir de la liste affichée après une recherche, les boutons de fusion permettent de traiter les couples automatiquement, semi-automatiquement ou manuellement.

Remarque : Pensez à survoler les boutons pour avoir des détails sur leur action.

Les traces de fusion – Annulation de fusion

À chaque fusion, qu’elle soit manuelle ou automatique, une trace de fusion est conservée. Dans celle-ci, on y retrouve les références aux fiches contenues dans chaque dossier fusionné.

Grâce à ces traces, il vous est possible d’annuler une fusion, y compris sur plusieurs niveaux (A fusionné en B, lui-même fusionné en C)

Attention, la défusion ne fait que recréer l’identité supprimée lors de la fusion et rattache les fiches aux deux dossiers défusionnés. Elle ne rétablit pas les fiches dans l’état où elles étaient avant la fusion des dossiers.

Les données saisies dans les fiches après la fusion restent en l’état après la défusion. Ainsi, si après la fusion de A en B, la rubrique “personne à prévenir” est saisie avec la valeur “Maman de B au 06.xx.xx.xx.xx” après défusion, cette même fiche sera à nouveau attachée au patient A, et la rubrique “personne à prévenir” contiendra toujours “Maman de B au 06.xx.xx.xx.xx”.

Copier/coller de fiche

Ce n’est pas directement lié à la fusion, mais quelques mots sur le Copier/Coller s’appliquant aux fiches.

Depuis le tableau de bord d’un patient, il vous est possible de “Copier” la fiche pour la “Coller” dans le dossier d’un autre patient. Un clic droit sur la fiche en question vous propose l’option que vous collez ensuite dans le dossier de destination par un clic droit également

Là aussi, il est nécessaire de faire attention à la cohérence des informations collées dans un autre dossier, en particulier au niveau des pièces jointes.

Remarque : cette manipulation ne fonctionne pas avec les recueils de prescription.

Pour obtenir tout renseignement complémentaire sur ce module, vous pouvez nous contacter via mail : contact@bowmedical.com.

Le coin de l’utilisateur

Rapatriement de données du dossier de la mère vers celui du bébé

Positionné dans une fiche du dossier d’un bébé, on souhaite rapatrier des données figurant dans le dossier de sa mère. Par exemple ici le numéro d’accouchement de la fiche « Issue nouveau-né » pour le bébé prénommé NEVA :

Pour éviter de pointer sur une fiche d’un de ses frères ou sœurs, on utilisera le prénom comme discriminant pour la sélection de la bonne fiche. On utilisera la syntaxe suivante dans l’après-saisie d’un ensemble par exemple, ici ‘RAPATRIE NN SALLE D’ACC.’ :

¶1`Issue nouveau-né`•M(<>Prénom____=[VAL]`prénom du NN`)[ALORS]

[RAPATRIE]`numéro d’accouchement`;[VAL] `numéro d’accouchement` 

¶1

En détail, cette syntaxe va sélectionner la fiche « Issue nouveau-né » située dans le dossier de la mère et dont l’objet « prénom du NN » aura comme valeur le prénom du patient dans lequel on se situe. Le numéro d’accouchement sera copié de la fiche « Issue nouveau-né » vers la fiche du bébé dans laquelle on se trouve, ce qui donnera :

Le prénom saisi sur la fiche étant le discriminant de la sélection, il est donc très important qu’il soit strictement identique au prénom de la fiche identifiant du bébé (hormis majuscule/minuscule).

Coup de projecteur sur une fonction

Arrêt de commercialisation des modules et fonctionnalités Dispositifs Médicaux de DIAMM

Nous vous informons de :

  • L’arrêt de la commercialisation du dispositif médical DIAMM qui a fait l’objet d’une communication à l’ANSM le 09/08/2023 et d’un enregistrement sous le numéro DM1SM202100311.
  • De ce fait, les modules et fonctionnalités DM suivants, intégrés à votre solution métier DIAMM, ne font plus, à compter de cette date, l’objet de commercialisation :
    • Modules de prescription et d’administration.
    • Calculs des scores suivants : DDG, BSA, BMI, Clairance créatinine, Poids théorique, Estimation des percentiles du fœtus (Poids, Taille, PC).
    • Tracé des courbes fœtales.
    • Intégration structurée des valeurs chiffrées de la biométrie en provenance des échographes.
    • Intégration structurée des résultats de laboratoire.
  • L’arrêt de la maintenance de ces modules et fonctionnalités dispositifs médicaux de DIAMM est annoncé pour le 31/12/2028.
    • La vigilance (suivi des réclamations et correction des anomalies concernant le dispositif médical) et la surveillance du marché (surveillance après-commercialisation) continuent d’être effectuées comme aujourd’hui jusqu’au 31/12/2028.
  • La maintenance corrective et le support de DIAMM pour toutes les autres fonctionnalités et modules se poursuivent avec les équipes à votre service.

Coup de projecteur sur une fonction

Dans une file d’attente, ouvrir une fiche médicale autre que celle sélectionnée

On dispose par exemple d’une file portant sur les fiches ‘hospitalisation’. Le but est d’accéder à la fiche ‘HDJ Geriatrie’ de même contexte que la fiche ‘hospitalisation’ sélectionnée.

Les options de la syntaxe ¬Double clic ouvre ne permettent que d’ouvrir au mieux la fiche sélectionnée.

Cependant, on pourra passer par la syntaxe ¬Liste Actions Clic droit afin de lancer un ensemble appelé dans l’exemple suivant `acces_fiche` :

Cet ensemble fera appel dans son après-saisie à la syntaxe [E]ALLER_A_FICHE avec les paramètres comme ci-dessous pour ouvrir la fiche `HDJ Geriatrie` sans critère de date.

Pour tout renseignement complémentaire,
n’hésitez pas à nous contacter
via mail : contact@bowmedical.com

Bow Medical
43 Avenue d’Italie
80090 AMIENS – FRANCE

Contactez-nous :

Lire aussi :

JOURNAL DIAMM MARS 2024

JOURNAL DIAMM MARS 2024

Nous rappellerons dans ce journal l’écran recherche patient et ses différentes modalités de fonctionnement et présenterons des fonctionnalités peut être mal connues.

lire plus
NEWSLETTER BOW MEDICAL – MARS 2024

NEWSLETTER BOW MEDICAL – MARS 2024

Nous partageons avec vous notre article dans lequel nous explorons des conseils pratiques et des stratégies éprouvées afin d’améliorer la qualité des consultations anesthésiques.

lire plus
NEWSLETTER BOW MEDICAL – FEV 2024

NEWSLETTER BOW MEDICAL – FEV 2024

À l’heure actuelle, l’adoption de systèmes informatisés représente une innovation majeure offrant des avantages significatifs aux anesthésistes ainsi qu’aux équipes chirurgicales.

lire plus
Share This